64 – notes8

Mardi 22 juin

Naissance de la relation entre le narrateur et la femme

Découvre le dossier dans la bibliothèque – voit le nom de l’ex-mari

> elle lui explique ce qui s’est passé alors (elle l’induit involontairement et partiellement en erreur)

Le narrateur fait des recherches, retrouve l’ex-mari, se met à l’espionner

Il découvre l’existence d’un enfant

> spéculations (qui est sa mère? Note sa ressemblance avec la femme, est-ce elle ou l’ex-mari aime le même type de femme ?)

Test du prénom, qui s’avère insuffisant (spéculations supplémentaires)

problème : quel est l’élément ou l’événement qui la confond ? Le mari croit-il que c’est à cause de la dernière fc ? Le narrateur parvient-il à avoir une discussion avec le mari ? ou avec une vieille amie ?

> envisager au moins un malentendu :

1er malentendu : régulièrement revient le mot « complice » (leitmotiv de la femme), à dissiper à la toute fin. Le soupçon d’un meurtre en B plâne dès le début de l’entrée du narrateur en A.

un autre malentendu possible : la raison véritable du départ de la femme (cf discussion avec un tiers, voire l’ex-mari qui a mal compris ?), à dissiper à la toute fin (dissiper l’iun dissipe l’autre)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.