175 – photographie

Samedi 9 avril

Le corps à terre. Le corps sous son manteau. Les doigts de mains attachées dans le dos. Des doigts fripés, mais pas à la dernière phalange comme après la piscine. Fripés de la base et jusqu’au bout des ongles. Comme si la peau se détachait de la chair, comme s’il n’y avait plus de chair du tout. La peau gris-bleu, pourrie par la pluie puis séchée par les rayons. Comme prête à craquer sous les pas.

Le corps à terre.

Le corps sous son manteau.

Les doigts de mains attachées

dans le dos.

Des doigts fripés,

mais pas à la dernière phalange

comme après la piscine.

Fripés de la base et jusqu’au bout des ongles.

Comme si la peau

se détachait

de la chair,

comme s’il n’y avait plus de

chair

du tout. La peau gris-bleu, pourrie par la pluie

puis

séchée par les rayons. Comme

prête à craquer sous les pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.